Citation de Michel de Ghelderode



Citation en image:



Je compris qu'il jouait la partie. Je jouai mentalement la sienne. Le silence se faisait intense. Trop de silence, que je voulus rompre, comme si nous eussions été tous deux enclos dans une sphère de cristal. Il me restait un moyen de ne pas perdre : troubler la méditation menaçante de mon adversaire. Ce n'est pas de règle, mais c'est l'humain, n'est-ce pas, quand on ne joue qu'une partie, qu'on sait inéluctable ? Une lueur géniale m'était venue, ou plus exactement, était venue à celui qui ne jouait pas, à mon être passif : — Vous boirez bien une jatte, capitaine ?  - Michel de Ghelderode
Autres citations de Michel de Ghelderode

Michel de Ghelderode
Michel de Ghelderode


Naissance: 3 avril 1898

Décès: 1er avril 1962 (à 63 ans)

Biographie: Michel de Ghelderode, pseudonyme d'Adémar Adolphe Louis Martens, est un auteur dramatique, chroniqueur et épistolier belge d'origine flamande et d'expression française. Il est né à Ixelles le 3 avril 1898 et mort à Schaerbeek le 1er avril 1962. Il a habité 71 rue Lefrancq à Bruxelles. Il est enterré au cimetière de Laeken.

Citation du jour

La terre a été longtemps plus grande que l'homme, et elle a imposé à l'humanité la loi de la dispersion.

Auteurs populaires