Citation de Robertson Davies



Citation en image:



Maintenant, je fais plus l'amour pour me rassurer que pour le plaisir. Mes jeunes conquêtes – et elles doivent être de plus en plus jeunes -– sont flattées à cause de ma personnalité et de mon prestige. Mais il y a toujours cette expression que vous surprenez quand elles croient que vous ne les regardez pas : Il-est-vraiment-étonnant-pour-son-âge-je-me-demande-ce-que-je-ferais-s'il-avait-une-crise-cardiaque-serais-je-obligée-de-le-traîner-dehors-sur-le-palier-et-de-le-laisser-à-côté-de-l'ascenseur-et-comment-parviendrais-je-à-le-rhabiller ?  - Robertson Davies
Autres citations de Robertson Davies
Robertson Davies
Source:
Le monde des merveilles (1975), Robertson Davies (trad. Lisa Rosenbaum), éd. Payot, 1999, p. 143

Robertson Davies
Robertson Davies


Naissance: 28 août 1913

Décès: 2 décembre 1995 (à 82 ans)

Biographie: Robertson Davies, né le 28 août 1913 à Thamesville en Ontario et décédé le 2 décembre 1995 à Toronto en Ontario, est un romancier, dramaturge, critique, journaliste et professeur canadien.

Citation du jour

Il n'est provision qui ne s'épuise un jour et voilà plusieurs générations que la France est à s'imiter, en ne se renouvelant point, elle se croit nantie et se complaît en l'idée d'une précellence devenue imaginaire, au lieu de reconquérir l'héritage et de rentrer dans ses prérogatives. La France aurait besoin d'être violentée, les maîtres qu'elle se donna, la fortifient dans ses erreurs, ils lui ressemblent trop pour réformer quoi que ce soit, elle leur obéit, à cause qu'ils lui renvoient son image et ce faisant, elle se perpétue en l'aberration.

Auteurs populaires