Citation de Maximilien de Robespierre



Citation en image:



Observez avec quelle défiance, j'ai presque dit avec quel effroi, on envisage encore la partie la plus nombreuse des citoyens, et la plus pure, en dépit de l'ignorance et de l'orgueil. Observez ce penchant éternel à lier l'idée de sédition et de brigandage, avec celle de peuple et de pauvreté. Voyez, d'un côté, combien il est difficile à la loi d'atteindre les conspirateurs puissants ; de l'autre, avec quelle rapidité elle abat toutes les têtes des malheureux qui ont été plus faibles que coupables.  - Maximilien de Robespierre
Autres citations de Maximilien de Robespierre
Maximilien de Robespierre
Source:
Biographie universelle et portative des contemporains, Alphonse Rabbe,Claude Augustin Vieilh de Boisjoslin,Charles Claude Binet de Sainte-Preuve, éd. E. Dézairs et A. Blois - 21, rue du Colombier, 1836, t. 5, p. 677 - Discours à la Convention nationale sur les principes de morale politique qui doivent guider la Convention nationale dans l'administration intérieure de la République, 5 février 1794 (17 pluviôse an II)

Maximilien de Robespierre
Maximilien de Robespierre


Naissance: 6 mai 1758

Décès: 28 juillet 1794 (à 36 ans)

Biographie: Maximilien Marie Isidore de Robespierre, ou Maximilien Robespierre, est un avocat et un homme politique français né le 6 mai 1758 à Arras et mort guillotiné le 28 juillet 1794 à Paris, place de la Révolution. Maximilien de Robespierre est l'une des principales figures de la Révolution française et demeure aussi, l'un des personnages les plus controversés de cette période.

Citation du jour

Je resterai altruiste, mais en gardant à l'esprit que le premier cadeau à faire aux autres est mon équilibre.

Auteurs populaires