Citation de Stefan Wul



Citation en image:



Il regrettait ses jambes de robot, mesurait mieux la faiblesse des hommes de chair, quand il devait s'arrêter, masser les muscles, vérifier leur degré de fatigue en consultant sous un volet de son torse les cadrans indiquant le taux d'urée et d'acide lactique charriés par le sang artificiel.  - Stefan Wul
Autres citations de Stefan Wul
Stefan Wul
Source:
L'Orphelin de Perdide, Stefan Wul, éd. Lefrancq, 1996, partie 1e, chap. IV, p. 816 - L'Orphelin de Perdide, 1958
Stefan Wul
Source:
La Peur géante, dans Œuvres complètes 1, Stefan Wul, éd. Lefrancq, coll. Volumes, 1996, chap. XI, p. 511 - La Peur géante, 1957

Stefan Wul
Stefan Wul


Naissance: 27 mars 1922

Décès: 26 novembre 2003 (à 81 ans)

Biographie: Stefan Wul, de son vrai nom Pierre Pairault, né le 27 mars 1922 à Paris et mort le 26 novembre 2003, est un écrivain de science-fiction français, également connu sous un autre nom de plume : Lionel Hudson.

Citation du jour

La possession de merveilleux moyens de production n'a pas apporté la liberté, mais le souci et la famine.

Auteurs populaires