Citation de Raymond Abellio



Citation en image:



[...] il m'arrive de penser que la terre où je marche, plus sensible que nous mais voilée à nos yeux par notre poussière, s'est imprégnée dans ses profondeurs, des siècles durant, de ces images ignorées de nous, et qu'un jour peut-être des hommes au regard rénové ou munis d'instruments étranges sauront les lire et se pencheront, pensifs, sur elles. A quelques dizaines de mètres à peine de l'avenue à grand trafic, ces lieux sont tranquilles, presque déserts. Rien n'y bouge, on y respire un air immobile, le même, semble-t-il, depuis des siècles. Mais nos yeux ne savent pas reconnaître les signes enfouis.  - Raymond Abellio
Autres citations de Raymond Abellio
Raymond Abellio
Source:
Ma dernière mémoire, Raymond Abellio, éd. Gallimard, 1971, t. I, partie Un faubourg de Toulouse, 1907-1927, p. 208

Raymond Abellio
Raymond Abellio


Naissance: 11 novembre 1907

Décès: 26 août 1986 (à 78 ans)

Biographie: Raymond Abellio, est un écrivain français et philosophe gnostique.

Citation du jour

Ne tenir dans la main de personne, être l'homme de son cœur, des ses principes, de ses sentiments, c'est ce que j'ai vu de plus rare.

Auteurs populaires