Citation de Michel-Georges Micberth



Citation en image:



Mes yeux s'attardent sur les hématomes laissés par les atroces suceurs, faussaires de la vie, qui se collent à vous, déterminent votre destin, empoisonnent votre moelle, rampent pour mieux vous pomper, vous vident de tout ce que vous êtes, vermine saprophyte et idéophage qui plante ses dents pointues dans ce que vous avez de plus profond, de plus noble, de plus secret, de plus généreux, de plus fragile, accroche sa bouche et aspire jusqu'à satiété pour ensuite, ventre plein à péter et autonomie trouvée, se décoller méchamment et aller infester d'autres vies jusqu'à ce que mort s'ensuive.  - Michel-Georges Micberth
Autres citations de Michel-Georges Micberth

Michel-Georges Micberth
Michel-Georges Micberth


Naissance: 12 août 1945

Décès: 19 mars 2013 (à 67 ans)

Biographie: Michel-Georges Micberth, né le 12 août 1945 à Tours d'un père breton et d'une mère angevine et mort le 19 mars 2013 à Autremencourt, est un éditeur, pamphlétaire et écrivain français. Son œuvre littéraire reste rattachée à l'anarchisme de droite.

Citation du jour

Il faut accepter l'idée du perdu ; accepter le perdu, le passé perdu, le rêve perdu, les amours perdues, les amis perdus, la vie perdue...

Auteurs populaires